L'association Dysphasie.lu est une association sans but lucratif, créée en 2004 et reconnue d'utilité publique depuis 2011. Elle a été créée à l'initiative de parents d’enfants dysphasiques au Luxembourg, pour soutenir les enfants dysphasiques dans leur scolarisation. Depuis, l'association a élargi ses missions à l’ensemble des troubles dys.

 

 

Sensibiliser et informer les parents et autres intervenants sur les troubles spécifiques des apprentissages (troubles dys) notamment au niveau du dépistage des enfants et de la scolarisation

 

Apporter une aide aux parents qui rencontrent des problèmes dans la prise en charge de leur enfant dys.

 

Rechercher des solutions adaptées aux problèmes des enfants dys pendant leur scolarité. 

 

Notre Mission
Nos Actions

 

 

 

 

 

Informer le grand public et les familles au sujet des problèmes que constituent les dys  par l’organisation de « la journée des dys » le 10 octobre de chaque année.

 

Sensibiliser les autorités compétentes aux problèmes et réunir les différents acteurs.

 

Faire reconnaître au Luxembourg, le handicap défini par l’OMS,  (pour certains troubles) afin de faciliter l'insertion dans le monde du travail.

 

Améliorer le système de dépistage précoce.

 

Constituer un point focal d’information pour les familles (site web, numéro d’appel).

 

Proposer des ateliers pédagogiques pour les enfants ainsi que du coaching pédagogique à destination des enseignants et éducateurs.

 

Contribuer à  la formation des enseignants en proposant des interventions de spécialistes des troubles dys.

 

Depuis 2010, l'association organise la Journée Nationale des dys le 10 octobre de chaque année, avec une conférence à destination des familles et des professionnels, ainsi qu'un stand d'information.

Mario Huberty
 Président

Mario Huberty est Président du Conseil Supérieur des Personnes Handicapées, ancien Président du CET (Centre pour l'Egalité de Traitement) et membre actif de la Commission CAR (Commission des Aménagements Raisonnables).

Patrick Bousch
 Vice-Président
​Les 10 revendications des « dys » ! 

 

1. Faire connaître et reconnaître les besoins éducatifs des personnes atteintes de « dys » et leur proposer la prise en charge appropriée. Loi du 15 juillet 2011

 

2. Sensibiliser les autorités compétentes aux problèmes et réunir les différents acteurs. Dysforum (janvier 2016)

 

3. Faire reconnaître au Luxembourg, le handicap défini par l’OMS,  (pour certains troubles) afin de faciliter l'insertion dans le monde du travail.

 

4. Améliorer le système de dépistage précoce. MENJE : centres de compétences

 

5. Promouvoir des projets visant à garantir la meilleure intégration possible des personnes atteintes d’un trouble « dys » sur le marché du travail par une formation socio-professionnelle spécifique. Projet VASI

 

6. Introduire au niveau de la formation initiale des pédagogues de nouvelles méthodes d’enseignement adaptées aux enfants atteints d’un trouble « dys ».Cours de l’Uni.lu au niveau Bachelor en Science de l’Education  

 

7. Développer et produire des outils didactiques facilitant l’apprentissage des programmes enseignés.

 

8. Améliorer la formation continue destinée aux professionnels et notamment aux agents socio-éducatifs encadrant les enfants en bas âge (p.ex. crèches), en vue de les familiariser avec les différents troubles « dys ».APELux a.s.b.l. en collaboration avec les services de l’IFEN.

 

9. Apporter une aide à domicile pour l’apprentissage et le suivi de la scolarité.

Programme pédagogique Kon-Lab dans notre structure (cartable fantastique, cleomonde, Kon-Lab)

 

10. Constituer un point focal d’information pour la prise en charge des familles et offrir une assistance aux parents (psychologique, financière, guidance…).www.DysFocus.lu

 

 

Contactez-nous:

00352-621 241 853 dys.luxemburg@gmail.com

Dysphasie.lu asbl

RCS F574

5a, rue de Limpach   L-4986 Sanem

© 2015 by Dysphasie.lu. 

 

created by MgM

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now